Initiatives de collaboration

Au fil des ans, le CNFS a mis en place diverses initiatives de collaborations en vue d’assurer le rayonnement de la recherche auprès de ses établissements membres et de ses partenaires. Les collaborations en recherche qui ont été mises en place permettent également de poursuivre le développement et la mobilisation des connaissances touchant les enjeux de santé pour les francophones en situation minoritaire. Cette section fait état de certaines de ces initiatives.

Collaboration internationale

Le Consortium national de formation en santé (CNFS) s’est associé à l’École des sciences de la santé, de la Prifysgol Bangor University (pays de Galles) pour mettre en place une initiative de collaboration impliquant des chercheurs du Canada et du pays de Galles sur la question des enjeux de santé pour les groupes linguistiques en situation minoritaire dans les pays reconnaissant plus d’une langue officielle ou nationale.

Le gallois au pays de Galles et le français au Canada détiennent le statut de langue officielle. Toutefois, pour ces deux pays, les services sociaux et de santé en contexte bilingue continuent de faire face à d’importants défis, en particulier au niveau de l’accessibilité, de la qualité et de la sécurité. Cette initiative permet un partage des expertises et des savoirs, de même que le développement de projets de recherche comparatifs entre le pays de Galles et le Canada. Les résultats visés de cette initiative sont les suivants :

  • le développement des connaissances sur les services sociaux et de santé de qualité, sécuritaire et qui répondent aux besoins linguistiques et culturels de groupes linguistiques en situation minoritaire dans un contexte bilingue;
  • le développement de partenariats innovants et une meilleure mobilisation des connaissances afin d’améliorer l’offre de services sociaux et de santé dans un contexte bilingue; et
  • une légitimité accrue des enjeux de santé des communautés francophones au Canada et des communautés galloises au pays de Galles.

Collaborations nationales

Actes du 3e Forum national de recherche du CNFS

Le CNFS et l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) ont contribué à la publication des Actes du 3e Forum national de recherche du CNFS, au cours duquel de nombreux chercheurs ont pu présenter les résultats de leurs recherches. C’est sous la direction des professeurs Suzanne Dupuis-Blanchard et Sylvain Vézina que les Actes du Forum ont paru dans le sixième numéro de la revue Minorités linguistiques et sociétés intitulé La recherche au profit d’un meilleur accès aux services de santé en français.

La qualité des neuf articles retenus suite à l’évaluation par les pairs est appréciable et témoigne de ces avancées en recherche sur la santé. Les auteurs y présentent leurs résultats sur des thèmes des plus variés, tels que : la formation interculturelle et l’action sociale; l’accès des aînés aux services de santé en français dans la perspective des résidences collectives; la formation des professionnels de la santé à l’offre active des services en français dans les communautés francophones en situation minoritaire; la prise en compte de la langue dans l’organisation des services de santé au sein d’établissements anglophones; la disponibilité des ressources humaines, etc.

Minorités linguistiques et société / Linguistic Minorities and Society est une revue scientifique qui a pour objectif de faire connaître les résultats de recherches et les réflexions sur les communautés de langue officielle en contexte minoritaire au Canada et sur les autres minorités linguistiques du Canada. Consultez le sixième numéro de la revue publié en octobre 2015 au: http://www.erudit.org/revue/minling/2015/v/n6/index.html.

L’inclusion de variables linguistiques

Le CNFS, la Société Santé en français (SSF) et leurs partenaires ont souligné, à maintes reprises ces dernières années, l’insuffisance de données pertinentes et à jour décrivant la réalité des communautés francophones minoritaires du Canada, leurs besoins, les services de santé à leur disposition et la main d’œuvre disponible pour offrir des services en français. Cet état de fait résulte principalement d’une saisie très limitée de variables linguistiques au sein des bases de données administratives des systèmes de santé provinciaux/territoriaux et des grandes enquêtes menées par les diverses instances gouvernementales. Cette situation crée des obstacles importants au développement d’une offre de services en français de qualité et adaptés aux besoins en santé de ces communautés.

Le défi de l’accès à de telles informations nécessite un appui et une attention de toutes les instances concernées en vue de dégager des pistes de solutions durables et de mettre en place des mesures concrètes dans un avenir rapproché.

Afin de contribuer à la recherche de solutions, le CNFS et la SSF ont produit un rapport intitulé : La santé des francophones en situation minoritaire: un urgent besoin de plus d’informations pour offrir de meilleurs services, disponible sur ce site. Ce document traduit bien la vision partagée des deux organismes et invite fortement les autorités gouvernementales à conjuguer leurs efforts pour inclure les variables linguistiques dans les bases de données nationales, provinciales et territoriales.