Formation clinique

Créer de nouvelles places de stage dans la francophonie canadienne

Il est possible d’ouvrir des places de stages cliniques dans diverses régions au Canada. Le CNFS vous propose six étapes à suivre dans ce sens. Ces étapes « simplifiées » sont le produit de consultations auprès des établissements d’enseignement membres du CNFS et auprès de partenaires. Des milieux de stages ont également contribué à l’exercice de cueillette d’informations en vue de dresser un cheminement pour ouvrir une nouvelle place de stage.

Télécharger le schéma
narratif en format PDF

Créer une place de formation clinique,
une étape à la fois

  • 1. Recrutement des milieux de stage

    Dans le contexte de la formation clinique, le recrutement de milieu de stage consiste essentiellement à faire la promotion des  programmes de formation en santé, à exprimer les besoins de formation clinique et à faire une évaluation globale du milieu pour la tenue d’un stage.  Pour créer une place de stage, il faut d’abord identifier, dans un milieu donné, un professionnel intéressé à superviser des stagiaires et qui satisfait aux normes professionnelles requises pour superviser. Ces normes sont définies par l’ordre professionnelle si la formation est réglementée, l’établissement d’enseignement et par le coordonnateur de la formation clinique. Le recrutement d’un milieu de stage peut aussi être fait par un partenaire communautaire qui identifie un besoin de professionnels francophones dans un domaine donné. Ce partenaire communautaire considère l’accueil d’un stagiaire dans un milieu clinique, comme une façon d’obtenir un service de santé en français. Enfin, le milieu clinique peut également vouloir superviser des stagiaires pour assurer, entre autres, une relève dans un domaine. Voici donc des questions à se poser avant de préparer l’ouverture d’une place de stage :

    • Le superviseur de stage est-il francophone, anglophone ou bilingue?
    • Est-ce que le milieu de stage est susceptible d’être agréé par l’établissement d’enseignement?
    • Ce  milieu de stage a-t-il une entente avec un autre établissement d’enseignement (faire un lien avec la base de données)? Si oui, est-il possible de faire partie de cette entente?

    Les réponses à ces questions permettront de préciser la démarche.

  • 2. Sensibilisation de la haute direction

    Même si les superviseurs sont ouverts à recevoir des étudiants francophones, la haute direction de l’organisme qui recevra le stagiaire (établissement de santé, par exemple) doit être sensibilisée et doit considérer comme une valeur ajoutée l’offre active des services de santé en français; puisque c’est elle qui signera le protocole d’entente avec l’établissement d’enseignement. Cette étape peut se faire en parallèle à l’identification d’un superviseur de stage.

  • 3. Agrément du milieu de stage

    Le milieu de stage est évalué pour s’assurer qu’il satisfait aux exigences d’agrément requises du programme de formation. Il peut s’agir d’un professeur dont une partie des tâches est dédiée au stage, d’un coordonnateur de la formation clinique ou encore d’un directeur de programme. Les organismes d’agrément de programmes de formation exigent que la personne responsable d’un stage soit de la profession.

    Est-ce que le milieu peut offrir toutes les occasions d’apprentissage pour permettre au stagiaire de maîtriser les compétences attendues? Quel type d’encadrement l’étudiant recevra-t-il? Quelles sont les attentes du milieu de stage envers le stagiaire? Quelle est l’expérience du professionnel en supervision de stagiaires?

  • 4. Entente avec les milieux de stage

    L’entente est un document juridique signé entre l’établissement de formation et l’établissement de santé où aura lieu le stage. L’entente doit comprendre :

    • des dispositions générales;
    • des aspects juridiques;
    • des mesures de gestion du risque;
    • les obligations des deux parties, incluant des obligations communes et particulières et les modalités financières;
    • des mesures concernant la gestion des conflits; et
    • dans certains cas, des clauses spécifiques portant sur le harcèlement.

    Pour les territoires canadiens et certaines provinces, les ententes sont signées avec le ministère concerné qui fait office également d’organisme de réglementation pour certaines professions.

    Les ententes doivent être revues régulièrement pour s’assurer de répondre aux changements dans les normes de travail de juridiction provinciale.

  • 5. Stage

    Choix des étudiants

    Les étudiants doivent se familiariser avec le milieu dans lequel ils feront leur stage : us et coutumes, climat, profil de la clientèle et problématiques sociosanitaires, etc. Ce soutien doit être assuré par le coordonnateur de stage et peut être appuyé par la communauté d’accueil, dont les partenaires communautaires. Ce soutien peut être assuré en partenariat avec le coordonnateur du CNFS.

    Quelles sont les motivations de l’étudiant (mesurées par entrevue ou lettre de motivation)? Quel est son degré d’autonomie? Quelles expériences antérieures pourraient le préparer à bien fonctionner dans le milieu? Quel type de préparation lui sera nécessaire?

    Le choix des étudiants revient toujours au responsable désigné dans le programme de formation. Certains programmes préfèrent envoyer les étudiants deux par deux afin de briser leur isolement et d’assurer un soutien mutuel.

    Soutien aux superviseurs

    La réussite d’un stage dépend en grande partie de la relation de l’étudiant avec son superviseur. Il faut prévoir du soutien avant et pendant la tenue du stage, de même que des remerciements à la conclusion du stage.

    • Avant le stage, selon l’expérience du superviseur, il faudra lui offrir de la formation à la supervision ou à divers modèles, de même que des informations relatives à la tenue du stage (matériel d’évaluation, curriculum du programme).
    • Pendant le stage, il faudra prévoir une aide pédagogique, de même qu’un soutien dans la gestion des conflits, le cas échéant.

    Répertoire des pratiques prometteuses en valorisation

    Soutien aux étudiants

    Les étudiants ont également besoin d’appui :

    • Ils doivent se familiariser avec le milieu dans lequel ils feront leur stage : us et coutumes, climat, profil de la clientèle et problématiques sociosanitaires, etc. Ce soutien est assuré par le CNFS.
    • Pour un étudiant francophone, l’appui de la communauté d’accueil est un élément important pour la réussite du stage.
    • Certains étudiants peuvent avoir besoin d’un soutien financier pour assurer le déplacement et l’hébergement lors du stage.
    • Lors du stage, des conflits peuvent survenir entre le superviseur et l’étudiant. Dans un tel cas, le médiateur doit nécessairement provenir de l’établissement d’enseignement.
  • 6. Évaluation du milieu de stage

    Cette étape comprend une évaluation du processus de supervision et l’encadrement reçu selon l’expérience de l’étudiant. L’évaluation par le stagiaire de son expérience et du milieu sera déterminante pour le renouvellement des ententes de stage. Si l’expérience est négative, l’entente ne sera pas renouvelée. Dans le cadre de cette étape, il est important aussi de remercier le milieu de stage et le superviseur. À ce titre, le répertoire de pratiques prometteuses intitulé Valorisation du rôle de précepteur de stage : des pratiques exemplaires en devenir, contient des exemples d’activités pour les remercier.